Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Monsieur le Préfet de Tizi-Ouzou veut maintenant faire pression sur les maires pour les pousser à se prononcer sur la fermeture de toutes les églises en Kabylie. Au lieu de se préoccuper de la création de l’emploi, de l’environnement, des activités culturelles, du bien être de ses citoyens qui souffrent chaque jour du manque d’eau potable ou de la déshydratation mentale, encore plus simplement de la gestion de sa préfecture, il utilise toute une ruse pour manipuler la population et la pousse à agir contre les chrétiens de Kabylie.

De toute évidence ce préfet en bon dhimmi a compris qu'il était dans son intérêt de faire respecter à la lettre les lois de son gouvernement arabe et musulman. Le droit de culte consacré par la constitution algérienne depuis quelques années peut aisément être abrogé par d'autres lois tout comme dans le droit coranique. Le bon sens citoyen l'emporte pour le moment : Dieu ne peut pas se faire justice lui-même? Tout le monde ou presque a compris que le vrai croyant est protégé par Dieu, mais le faux croyant croit qu’il protège Dieu et ses préceptes.

Faut-il le rappeler encore que la culture de l’Afrique du nord est d'essence judéo-chrétienne, donc à quoi bon faire appliquer ces lois arabo-musulmanes sur un peuple qui les rejette. Le bastion de la laïcité parlons-en! Peut-être, c’est est-ce là justement l’erreur, à force d’accepter n’importe qui sur une terre autrefois bastion de laïcité, on finira par se laisser imposer ces préceptes qui vont à l'encontre de notre mode de vie ancestral et contre notre évolution.

Prenez garde mes bien aimé(e)s, un jour ils en viendront à promulguer une loi qui nous obligera à tous de nous rendre à la mosquée à l’heure de la prière. C’est à vous peuple kabyle de limiter le champ à ces gens, de résister à toutes les épreuves qui sont imposées et qui le seront encore plus à l’avenir. Imaginez un instant qu'un maire ou préfet en Europe décide de fermer toutes les mosquées dans leur départements ou dans leurs localités ? Que se passerait-il ? C’est honteux n’est-ce pas ?

 

Par Mokrane NEDDAF  ( source kabyle.com)

Partager cet article

Repost 0