Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ali Mecili était en contact avec Che Guevara

ALGÉRIE (Tamurt) – 30 ans sont passés depuis l’assassinat de l’avocat Ali Mecili par la sécurité militaire algérienne à paris, où il s’était installé après sa libération de prison en 1965. Celui-ci n’était pas seulement un cadre du FFS, mais aussi un défenseur des droits de l’homme des causes universelle.

Il a défendu les demandeurs d’asile et les réfugiés politiques de l’Amérique latine, les espagnols, Irakiens, Iraniens et d’autres pays africains. Selon Aït Ahmed, dans son  livre « Affaire Ali Mecili », son bras droit était souvent en contact avec le leader marxiste, le docteur Che Guevara.  Les deux hommes ont défendu des hommes politiques persécutés à travers les dictatures de plusieurs pays de l’Amérique  latine. Ali Mecili tissait des relations avec des organisations et des personnalités mondialement connues. Mais, selon ceux qui le connaissent, il était toujours humble et modeste.

On comprend pourquoi le régime algérien avait peur de lui et il l’a liquidé physiquement.  Ali Mecili était aussi un défenseur de la cause Amazighe. « On ne peut pas dissocier Tamazight de la démocratie », disait-il souvent lors de ses interventions. Il a aussi formé plusieurs hommes politiques kabyles à l’image des frères Sadi. Ali Mecili était aussi un journaliste. Il avait un journal qu’il gérait. C’était « Libre Algérie ». Un journal à grand tirage  en France et plusieurs exemplaires arrivaient  quotidiennement en Algérie sous le manteau.

Ravah Amokrane (Source  Tamurt.info)

Tag(s) : #HISTOIRE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :