Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Beaucoup de partis en Algérie ne servent qu'à faire la FITNA et diviser le peuple un peu immature, cherchant à manger un bout de pain et avoir la paix tous les jours, que de s'aventurer dans des conflits, ça ne profite pas au peuple, ça profite à certains marchands politiques de chair et de sang humain.

259998 206914549340801 133674969998093 328610 2485566 sParlant de la misère qui a touché tous les foyers au niveau national et cette jeunesse qui a perdu l’espoir, vous avez vu : les harragas, immolation, les suicides et sans parler de d’autre fléaux, comme la drague, la prostitution des hommes et des femmes.

La démocratie étymologiquement est la liberté du peuple, mais quelle liberté tant que nos voisins du monde continueront à nous voir comme un risque si nous arrivons à mobiliser les richesses naturelles dont Dieu à doter ce merveilleux pays. Les matières premières abondent, l'énergie, tourisme, une jeunesse...

Nous avons perdu au fil du temps notre foi en nous rattachant à l'aspect matériel et la vision courte certains disent ; puisque je suis bien pourquoi dois-je faire quelques choses! Mais les générations futures nous jugerons sur ce temps gaspillé par manque de foi en nos valeurs morales.

Donc on ne défend pas le travailleur en stérilisant l'épargne et en refusant la main tendue d'un autre qui n'a peut-être d'autre ambition que de mettre un terme à la hargne et au mépris de nos voisins du monde en offrant un pays prospère apte à recueillir cette diaspora mal aimée et perdue pour nous et intégrable dans les pays d'accueil.
cette analyse qui montrera à beaucoup les connivences (internes et externes) qui peuvent exister lorsque les partis et organisations politiques ne visent que le pouvoir quitte à oublier les positions et les valeurs politiques et idéologiques. La nature a peur du vide !

C'est simplement que l'occupation du vide créé par l'indifférence et le désengagement des laïcs par rapport à la réalité politique du pays et c'est également ce qui se passe dans les pays voisins et nous aussi nous n'allons pas en réchapper à cause de la triche du pouvoir dans les élections qui ne permet pas une transparence démocratique.
Le jour ou le système politique algérien sera aussi transparent comme les systèmes politique des pays développé ; malgré leurs imperfections peuvent être, on pourra alors poursuivre tous ceux qui font de la politique! Certains partis ils n'ont pas accès direct comme le RND(RS) au budget de l'ETAT qu'ils partagent cette manne avec les islamistes. Mais seulement de souligner qu'un système politique doit être cohérent et que tous les partis doivent être réellement sur les mêmes pieds d'égalité quant à leur financement! Notre responsabilité ne doit pas masquer l’insidieuse montée de l’intégrisme revanchard développement militant d'un certain islamisme sectaire, borné et violent, embrouillant les cerveaux.

C'est cette infâme qui doit être combattu pour sortir de l'interrogation religieuse et entrer dans la question du vrais sociale, politique, économique et culturelle. Ces gens sans foi ni loi qui ne croient bien souvent même pas à ce qu'ils prêchent. Ce qui les intéresse, c'est l'installation dans le confort, l'argent et les affaires, le pouvoir voir la corruption.

Le financement des partis doit être scrupuleusement contrôlé aucun parti ne doit bénéficier financièrement parlant de l'aide d'étrangers. En revanchent ils nous préparent un hiver islamiste, retour à l’âge de la pierre, vivre comme leurs ancêtres les bédouins, pendant que leurs enfants à eux fréquentent des écoles étrangères avec des millions euros par an. Pendant la décennie 90, ils ont financé le FIS a coup de milliards, nous avons vu le résultat.
Nous nos voulons pas être des moutons, notre culture n'est pas celle de l'obscurantisme, celui du retour en arrière, ou comme celle des talibans, nous avons notre dignité, nos valeurs c’est celles de nos parents, votre islam et leurs sous qu'ils les gardent pour eux et chez eux. Et nos parents sont des musulmans kabyles, pas des musulmans imaginés par ces arabo-khroto et voleurs, qui font de leurs peuples des asservis. Puisque les gens sont des musulmans, pourquoi a les islamisé ? Et si ne sont pas musulmans pourquoi a les islamisé?

Sans l'attachement à l'Islam nous serions toujours "des chrétiens, des juifs, bouddhiste ou encore des athée entièrement à part". En effet c'est le financement philanthropique des Médersa et aussi des mosquées qui ont permis à l'Algérien de vivre dans la peur au quotidien. Épargnez nous ce genre de sujets ennuyeux sur les islamistes ? Ça ne mène à rien, souvenez-vous des années 90 ... Une question : Ouyahia et consorts avec quel argent ils font leurs compagnes électorales ? N’est-ce pas avec l'argent de ce peuple malheureux.

Il n'y a pas plus d'islam dans ce que veulent nos islamistes ou de défense de l'Algérie et des algériens dans ce que veulent les uns et les autres. Les êtres humains, en général, privilégient la recherche du pouvoir à la recherche de la justice ou du développement et de l'égalité. Et puisque l'argent coule à flots ... Un des dictateurs de leur clan a dit : qui travaille le miel sans avoir envie de le gouter!

Mokrane NEDDAF    (source, kabyle.com) 

Partager cet article

Repost 0