Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photo0137Le mime est un peu des deux à la fois: théâtre dans sa façon de mettre en scène les histoires qu'il raconte, et danse parce que c'est le corps qui s'exprime,par exemple, le bébé s'exprime spontanément au moyen de mimiques et de gestes pleins de signification. On peut choisir de mimer sans vouloir confronter son jeu au regard de spectateurs extérieurs au groupe..., le mime devait être réalisés avec ampleur et précision, voire exagération. Ce type de langage existe déjà dans la vie courante, la plupart de nos gestes ayant une signification pouvant être interprétée.  Et  c’est un art en mouvement plutôt qu’art en  silence, le mime corporel dramatique est surtout l’art de comédien. Celui-ci doit être présent sur scène et cette présence est avant tout celle de son corps. Celui-ci est son instrument de travail, le support de sa voix, son regard  et de ses émotions.

Le mime  Prend  toujours ces membres  comme un moyen  d’expression, certaines situations  dramatique ou comique et permet  aux comédiens de montrer sa pensée par l’intermédiaire du mouvement.  Cette technique permet de donner aux comédiens   un contrôle de sa présence sur scène, de son placement et ainsi que de ses actions, le comédien est le centre et son corps son principal instrument d’expression et présente  sa pensée par l’intermédiaire du mouvement.

Le mime consiste à représenter un récit évocateur et qui joue des rôles muets, interprété par l'imaginaire du spectateur qui le reçoit. Est un comédien joue le mime, ou la pantomime, est une forme de théâtre dont les expressions principales sont l'attitude et le geste, sans recours à la parole. Forme narrative, le spectateur peut ressentir les pensées et la vie intérieure du comédien hors de l'articulation du langage. En fonction d'une histoire dramatique de composition (le mimodrame) ou d'un ensemble de situations comiques, sans intrigue et sans dénouement.

Si haut que cette forme remonte dans les lointains de l'humanité, elle n'a pris identité que dans la Grèce du v siècle avant J.-C. Au cours des siècles, l'art de la pantomime ne s'est pas figé ; il a changé de contenu selon les époques et les circonstances, le comédien  placé dans un cadre de grande dimension doit multiplier ses gestes pour être compris. Ces imitations, servies par des mimes de plus en plus nombreux  mais de moins en moins capables.

Les auteurs de pantomimes comprirent la nécessité d'en relever l'esprit par la comédie de mœurs et de situations, ainsi que par des sujets touchant à la tragédie et à la religion. L’invention de cette forme théâtrale au poète grec  Sophron de Syracuse  v siècle.

Il peut y avoir également du théâtre sans texte écrit ou même sans aucune parole. Par exemple Acte sans paroles de Samuel Beckett en 1957 est une pièce sans paroles écrite pour le mime ; la gestuelle a un rôle beaucoup plus important que les paroles, pour comprendre mieux le spectacle.

Antonin Artaud nous affirme donc qu’au-delà des mots, il existe autre chose de fondamental au théâtre et que celui-ci, s’il se résumait au dialogue, perdrait de sa consistance et de son aspect persuasif. Avec Acte sans paroles, Samuel Beckett explore le théâtre sans paroles comme avec Va-et-vient (1955), et d’un autre côté, il explore également le théâtre qui n’est que parole avec des pièces   radiophoniques.

 

Par Mokrane NEDDAF 

Partager cet article

Repost 0