Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ces Amazighs que nos ennemis utilisent pour nous dominer

tiny_mce_marker 

Il se trouve que l’occident a du chercher le maillon faible parmi les délégués des Amazighs « des Arrouchs ! » présents lors du Forum sur les droits constitutionnels des Amazighs de Libye. Le placer ensuite au plus haut niveau de l’état Libyen pour calmer l’ardeur des Amazighs le temps qu’ils rendent les armes. Enfin l’utiliser pour imposer par la suite une constitution sans Tamazight comme langue officielle pour ne pas déranger l’Algérie (plutôt la Françalgérie) de Bouteflika, qui a certainement joué un grand rôle avec le Qatar et ses amis Émirs Arabes du Golfe

05/03/2014 - 11:39 mis a jour le 05/03/2014 - 16:53 par Racid At Ali Uqasi

Hier je n’ai cessé de penser à certains Amazighs de toutes les contrées de Tamazghatefriqt ugafa
Tamazɣa
Tamazgha
Tafarka ugafa"> Tamazɣa">
, qu’ils soient Kabyles, Chluh, Chawis, Tergis, Nefusi, Mzabi, … Comment il est facile de les acheter par nos ennemis qui confisquent nos terres. Les uns avec l’argent, les autres avec des positions clés dans leurs gouvernements et ses différentes institutions, telles que les ministères, les préfectures (Walis), les ambassades. Probablement les Chleuhs, les Rifains et les Kabyles tels que Benyounes, Benkirane, Jettou, Ouyahia, Khalida Toumi, Sellal, Lamamra, …. détiennent les records en termes de nombre. Mais permettez-moi de vous citer un cas particulier de la Tamazgha orientale.

 

Il s’agit de celui qui joue actuellement le rôle du président de la Libye, à savoir Nouri Bousahmein, un Amazigh des At Wilul de Zwara, une belle ville méditerranéenne paisible pas loin de Tunisie que j’ai eu l’occasion de visiter. Pour votre information un certain 25 juin 2013, le Congrès Général National (CGN) qui fait office de la présidence provisoire (en attendant la mise en place des institutions qui sont justement bloquées à cause des Amazighs), élit son nouveau président, Nouri Bousahmein, par 96 votes contre 80 à son adversaire du deuxième tour, Sharif Al-Wafi Mohamed.
Tout le monde était étonné comment ça se fait les pires ennemis de Tamazight au sein du parlement Libyen : des députés arabistes et islamistes ont portées leurs voix sur un Amazigh versus un Arabiste de la ville Marj se trouvant dans la contrée arabophone Cyrénaïque à l’est de Libye.

 

http://www.youtube.com/watch?v=DVXE...

Toutes les agences de presse et chaines TV étrangères, pour ne pas dire occidentales telles que l’AP, AFP, Reuters, BBC, CNN, France 2, TF1, RAI, … et une fois n’est pas coutume, ont tenu à souligner unanimement l’origine Amazigh/Berber du nouveau numéro Libyen. Un grand nombre d’intellectuels Amazighs de Libye ont applaudis cette pseudo-victoire et beaucoup d’Amazighs ont manifesté leur joie en croyant naïvement que l’officialisation de leur langue ne sera qu’une simple formalité. Madghis Madi, un ami militant Amazigh apolitique, m’a appelé pour me dire : « as-tu vu comment toutes les agences de presse et TV étrangères …. »

 

« Oui mais c’est louche. C’est trop beau pour être vrai. D’autant plus que les organes français, pires ennemis des Amazighs, tels que AFP, TF1, … en parlent. Il y a anguille sous roche comme on dit », lui-ai-je répondu. « Ce n’est pas grave, l’essentiel c’est qu’ils parlent tous de nous, y compris en Russie, en Allemagne et en Turquie. Et pour une fois, le monde entier entend parler de nous Amazighs/Berbers. C’est déjà une victoire », me répond-il. « On verra !, qu’est-ce que cela donne », ai-je conclut !

 

Ce qui va suivre vous étonnera justement concernant ce Nouri Bousahmein. D’un côté il montre à quel point la lutte sera longue et difficile, non pas parce que l’ennemi est pénible. Mais à cause de ces complicités amazighes néfastes qui sont capables de vendre leurs mères et leur honneur pour quelques dinars/dollars de plus ou pour maintenir leurs postes politiques que l’ennemi leur accorde. Qui ne se rappelle pas du sinistre Ouyahia utilisé par Bouteflika, sous le regard complice d’un autre kabyle (Toufik) pour casser le mouvement pseudo-national des Arrouchs, qui a immergé suite aux douloureux massacres du printemps noir 2001.

 

De l’autre côté, cet occident, français en particulier, jure que cette grande et riche partie du monde, la Tamazgha, ne trouvera en aucun cas la paix. Elle ne devra pas être contrôlée et gérée par ses propres fils et filles, mais plutôt par des renégats qui font la promotion d’autres référents identitaires pour noyer Tamazgha dans une fausse identité. A certains Amazighs de souche adeptes du matériel, ceux et celles qui travaillent contre leur identité et leur langue, leur seront déléguées les secondes taches à l’instar des Belaid Abdesslam, Benkirane, Benflis, Dris Jettou, Zeroual, Toufik, Mouloud Kasim Nait Belkacem, Kasdi MErbah, Ouyahia, … et bien évidemment ce président Libyen Nouri Bousahmein, qui me revient à la mémoire puisque j’ai eu à le rencontrer le 12 janvier 2013 à Tripoli lorsque j’étais invité au Forum sur les droits constitutionnels des Amazighs de Libye, qui s’est déroulée au CGN ce jour bénie de Yennayer. J’étais invité avec un collègue de la Fondation Canadienne Tiregwa, au même titre que plusieurs organisations étrangères, pour relater l’expérience sociolinguistique de plusieurs pays développés dont le Canada que nous représentons.
Lire le compte rendu que j’ai préparé à ce sujet en 2 parties :

 

http://www.tamurt.info/trois-jours-...,3473.html?lang=fr

http://www.tamurt.info/trois-jours-...,3474.html?lang=fr

 

Je vous invite à revoir l’historique déclaration finale du forum suivante :

http://www.youtube.com/watch?v=XUOl...

 

et prêter une particulière attention à Nouri Bousahmein, représentant des Amazighs de Zwara, à partir de la minute 9:24. Comme vous le voyez six mois avant de devenir président de la Libye, il assumait bel et bien le contenu d’une telle déclaration. Pour confirmer, preuve à l’appui, j’ai fait une recherche minutieuse et je suis tombé sur ses dires en marge de ce forum historique, et que voici :

 

http://www.youtube.com/watch?v=h0T7...

ou encore en Mai 2013, soit un mois avant qu’il devienne président :

http://www.youtube.com/watch?v=UEJj...

 

Pour comprendre la suite, une fois président, je vous invite à lire ce qui suit, tout en remarquant la complicité de Nouri Bousahmein dans le malheur et les entraves que subissent ses compatriotes Amazighs :

1. http://www.tamurt.info/les-elus-ama...,4312.html?lang=fr

2. http://www.tamurt.info/la-desobeiss...,4350.html?lang=fr

3. http://www.tamurt.info/boycott-des-...,5659.html?lang=fr

4. http://www.tamurt.info/reunion-extr...,5666.html?lang=fr

 

En conclusion :

 

Il se trouve que l’occident a du chercher le maillon faible parmi les délégués des Amazighs « des Arrouchs ! » présents lors du Forum sur les droits constitutionnels des Amazighs de Libye. Le placer ensuite au plus haut niveau de l’état Libyen pour calmer l’ardeur des Amazighs le temps qu’ils rendent les armes. Enfin l’utiliser pour imposer par la suite une constitution sans Tamazight comme langue officielle pour ne pas déranger l’Algérie (plutôt la Françalgérie) de Bouteflika, qui a certainement joué un grand rôle avec le Qatar et ses amis Émirs Arabes du Golfe.

Le philosophe Lounis Ait Menguellat ne nous a-t-il pas averti depuis longtemps : « Nejman kkfan, ɣef iqerra-nneɣ i ttefran, nutni ẓran, nekkni ur neẓra ». Traduction : Ils se sont réunis. Sur nos têtes, ils se sont entendus. Eux savent (ce qu’ils ont manigancés). Nous ne sommes au courant de rien.

 

Pour terminer je ferai miennes ces dernières lignes d’un article que j’ai lu (voir ci-dessous) : Jusqu’à quand nous, les Amazighs, prendrons notre destin entre nos mains. Espérant que les Amazighs de Libye montreront le chemin de la liberté et mettrons ainsi fin à cet esclavagisme arabo-islamo-andalous-baathiste qui n’a que trop durer. Personnellement j’y crois, si nous seront tous derrière nos frères Amazighs de Libye.

http://www.lematindz.net/news/12174...

 

Racid At Ali Uqasi,

Canada

 

Partager cet article

Repost 0