Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marine-Lepen.pngL'Europe vient de voter et du coup de se mettre à poil. Finalement, mon voisin de comptoir et de palier ne m'aime pas. Jusque là, j'ai rêvé d'intégration. J'ai toujours pensé qu'étant un bon locuteur francophone, je pouvais passer entre les mailles du racisme. Combien de fois ai-je pensé qu'après Debbouze, Fellag, Kad, Zidane ou Macias, je pouvais me glisser à travers les interstices de l'ignorance. Impossible, finalement! La France assistée, celle des précaires et du RSA n'a rien compris à son malheur. Hier, elle votait rouge, communiste, prolétariat... elle croyait ferme au grand soir, à la révolution mondiale. La voici jetée dans les bras du fascisme par dépit amoureux.

 

De Paris à Varsovie en passant par Rome ou les mendiants de Bucarest ou les coincés de Londres, tous les blancs d'Europe ont voté extrême droite. Face à l'agression quotidienne des traders et des grands trusts mondiaux qui pompent leur sang, ils n'ont rien trouvé de mieux faire que laisser saillir leur haine de l'immigré.A la tête d'une armée de psychopathes Marine Le Pen et son tortionnaire de père part en conquérante à l'assaut du vieux continent.

 

Oubliés les zouaves et les régiments de tirailleurs originaires d'Afrique, oubliés les séfarades, oubliées toutes les mains qui ont creusé ou bâti la France, Oubliés tous les artistes dont la liste serait trop longue à établir, venus de là bas pour faire Qu'ici, la France existe! L'Europe amnésique, donc très bousculée par les spéculateurs financiers se venge sur le plus inoffensif soufre-douleur, l'épouvantail. Une population qui dépense ses heures à s'entre tuer quand elle ne rêve pas de pain ou d'eau potable.

 

Qu'ont donc ces hommes blancs qui des siècles après avoir tenté l'esclavage et la colonisation de peuplement, de plus que les humains dont ils ont occupé le sol et sucé la moelle pendant des décennies?

L'Afrique, malade, meurtrie, mourante déverse ses enfants au coeur de la méditerranée, L'Europe qui vit des deniers volés aux africains, du haut de son piédestal se gausse de ces naufrages répétés. Pour se donner bonne conscience, elle ouvre quelques fois au sud de l'Italie, à Chypre ,à Malte des camps de toile. Parfois, elle fait mieux, elle contient les nègres et les bronzés à Ceuta ou Melilla, sur le sol d'Afrique, le vrai vieux continent, l'authentique, celui de Lucie, notre grand mère à tous!

 

Le capital ronge l'Europe,les européens rongent leur frein et en attendant Godot, ils se mettent sous la dent les immigrés chez qui, toujours, ils vont passer leurs vacances, sous les cocotiers.

Gémir n'est pas de mise, aux Marquises....

 

Méziane Ourad

Partager cet article

Repost 0