Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ali MeciliPlusieures centaines de personnes sont venues rendre hommage à André Ali Mecili au cimetière du Père Lachaise à Paris ce dimanche vers 14 heures.

Autour de sa famille et des ses amis proches, des journalistes, des artistes, des personnalités politiques algériennes et françaises.

Ce rassemblement à sa mémoire, à quelques jours des présidentielles algériennes revêt une importance singulière. Le 7 avril 1987, Ali Mécili, avocat au barreau de Paris, ancien compagnon de Hocine Aït-Ahmed et porte-parole de l’opposition algérienne démocratique était assassiné devant son domicile parisien. Deux mois plus tard, la police française arrêtait le tueur, un petit truand algérien aux ordres de la Sécurité militaire, les services secrets de l'armée algérienne. Mais, au lieu d'être remis à la justice, il était... réexpédié à Alger. Depuis vingt ans, ce crime qui déshonore la Ve République est resté impuni.

L’affaire reste toujours étouffée par les deux pays. Ce crime n'a jamais été effacé des mémoires des Kabyles.

Le régime criminel n’a jamais accepté que l’indépendance algérienne soit autre chose qu’une formalité administrative et d’intérêts illégitimes. Il a conccouru à l’assassinat de Mecili et continue à polluer le climat politique à ce jour.

Mokrane NEDDAF    (source, kabyle.com) 

Partager cet article

Repost 0