Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

constitusion.pngDepuis l'indépendance, les politiques algériens ne font que changer la constitution. Chaque président définit la sienne. Bouteflika avec un bilan négatif est bien mal placé pour imposer une commission. Le président malade a pourtant donné instruction d'installer une commission d'experts... Personne ne se pose la question sur le choix de ces membres. Sur quelles bases ont-ils été désignés ?

L'Algerie n'a pas besoin d'une nouvelle constitution, elle a besoin d'hommes nouveaux ! En ce grand moment de déballage de scandales, la composante de la commission chargée d'élaborer l'avant projet de la nouvelle constitution, donne l'impression que c'est du déjà vu il y a de quoi se poser de pertinentes questions. Que peut en espérer le peuple? A quoi bon cette commission ? Bouteflika et son équipe peuvent faire ce qu'ils veulent sans demander quoi que ce soit : ils en ont l‘habitude. Il leur suffit de raturer cette constitution comme en 2008 et le tour sera joué. Bouteflika s’est proclamé dictateur à vie.

En 2014 le régime remet en cause sa propre constitution. Le clan de Bouteflika met en branle ses relais et fait peur aux algériens en brandissant le spectre du terrorisme. Dans cette tambouille les algériens sont soumis à un chantage morbide de la part du clan de Oudjda. Si Bouteflika n'est pas président, ce sera le chaos laissent-ils entendre. Le peuple algérien est trahi depuis 1962 à ce jour, par ce régime qui ne veut pas partir et qui a utilisé toutes les comédies pour rester au pouvoir. Ce projet est une nouvelle danse conçue pour agoniser une fois encore le peuple algérien pour le détourner du sujet d’actualité.

Bouteflika, qui entame un quatrième mandat dans un état de quasi grabataire, imposé par la force de la fraude, et la manœuvre a décidé de tout recommencer. Ce même président a méprisé l’opposition, interdit toutes expressions libre dans la rue. Donc à quoi bon la révision de la constitution? cela l'aidera à falsifier ce qui reste à falsifier de la précédente constitution.

En quinze ans de règne il n'a apporté que des falsifications et des modifications des lois pour contrecarrer les démocrates ! Cela démontre l'instabilité caractérielle et psychologique. Il entreprendra une nouvelle opération qui s’adressera à tous les algériens pour laquelle il trouvera une nouvelle appellation autre que réconciliation nationale? Ne donne-t-il pas une nouvelle chances aux islamistes ? Nul n'est dupe.

Pour nous Kabyles il ne vaut mieux pas qu’il officialise Tamazight car si c’est le cas elle sera transcrite on caractères arabes, plus personne ne cherchera à généraliser son enseignement. La Kabylie n’attend plus qu’on lui donne sa liberté, elle est décidée à l’arracher ! Son peuple est bien décidé à faire aboutir la Kabylie a son autodétermination : ça serait très clairement un autre suicide que d'accepter que Tamazight soit officialisée dans le cadre de ce régime d'arabo-islamique. Dans cet ensemble hétérogène organisé par le colonisateur arabe on cherche à nous distraire, nous éloigner des fondements de notre combat pour l’émancipation d’une Kabylie Libre Indépendante et maîtresse de son avenir.

Mokrane NEDDAF   (source, kabyle.com)   

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :