Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ouargla : Des chômeurs se tailladent le corps et menacent de suicide

« Plutôt mourir que de subir cette humiliation, Ouargla est le cimetière du chômeur». Devant le portail de la wilaya, ce matin, cinq chômeurs, torses nus se tailladent les bras avec des couteaux. Corde au cou, ils crient à pleins poumons devant la foule « Ils nous poussent au suicide, et bien ils l’auront ».

C’est une nouvelle escalade des chômeurs qui se font violence à eux-mêmes depuis quelques semaines dans la rue, sous un édifice publique symbolisant l’état dans un silence accablant des autorités locales. Leurs seul interlocuteurs, des officiers de police qui tentent vainement de les rappeler à la raison.

L’un d’eux, en pourparlers avec le SG de la wilaya leur a demandé de se rhabiller pour être reçus par ce responsable. Les chômeurs commencent à se vêtir avant de se rétracter et reprendre leurs positions « nous préférons qu’il vienne lui-même ». L’un d’eux, incapable de supporter ses blessures est tombé à terre. Il a été évacué un quart d’heure plus tard par la protection civile.

En grève de la faim depuis samedi, ces chômeurs passent leurs journées et leurs nuits devant la wilaya dans l’attente d’un emploi à Sonatrach. Au meme moment à Touggourt, une marche pacifique devait s’ébranler en protestation contre l’interpellation des trois chômeurs ayant séquestré, en début de semaine, des camions citerne de mazout à l’entrée de la ville.

Tag(s) : #social

Partager cet article

Repost 0