Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ferhat-pngDepuis son jeune âge, Ferhat Mhenni s'est engagé pour la Kabylie. Cela fait tant d'années de lutte pacifique où il utilise la chanson pour réveiller les Kabyles d’un profond sommeil. La nation kabyle et la génération future doivent être fières. Les Kabyles dignes d’antan et d’aujourd’hui cesseront un jour d'être oppressés et persécutés par les colons terroristes arabo-pillards d’Alger.

Pour rappel, en 1976, il prend une part active aux débats houleux qui ont précédé le référendum sur la Charte nationale en proclamant son amazighité (berbérité) dans tous les meetings. Pour cause de son appartenance à la ligue et pour avoir célébré en dehors des cortèges officiels l'anniversaire de l'indépendance il sera incarcéré à la prison de Berrouaghia. Il est jugé en 1985 et condamné à trois ans de prison ferme avec une lourde amende. Après 21 mois d'emprisonnement, il est libéré.

Il a vu la Kabylie de tout temps agitée, après la sanglante guerre de 54 à 62, spoliée par les arobe-terroristes. Il a attendu le moment propice pour proclamer notre autonomie ou autodétermination chèrement acquise au prix du sang du printemps noir. La nation kabyle est sur le chemin de reconquérir sa dignité, sa fraternité et sa fierté.

Ferhat ne cesse de militer et il pense que c’est la seule voie salutaire. Cette idée prend fort heureusement dans les situations infernales qu’il a vécu durant la période du partis unique et surtout après avril 80 à nos jours. Pendant ce temps-là, les revendications berbères se trouvaient portées par une organisation « politique », le Mouvement Culturel Berbère. Il en fut le leader. La situation de la Kabylie et des Kabyles n'a cessé d'empirer. Il sait que la Kabylie a toutes les chances de prospérer, sans les sangles de l’arabisme raciste est sectaire. La lutte continue et ce depuis des décennies, contre la colonisation morbide arabo-terroriste qui est d’abord un combat contre l’arabe-islamisation de notre terre et de notre identité kabyle.

Combien parmi nous attendent ce jour de libération, celui qui nous apportera la liberté, qui nous déliera de ce joug qui nous torture depuis trop longtemps. Faisons du bruit pour présenter au monde ce nouvel état autonome de la Kabylie, démocratique et laïque. Le monde nous observe. la lutte paye et le travail crée de la richesse et de la prospérité.

Prenons exemple sur la vie libre de Ferhat Mehenni, militant de la première heure qui ne voulut jamais accepter d’ordres ni du régime algérien ni des islamistes fanatiques. Il vit en exil forcé. Homme de conviction de lutte et d’action, n’a jamais abdiqué devant le danger à portée et continue de soutenir les revendications les plus nobles auxquelles chacun de nous aspire.

Il a choisi le chemin le plus dur : celui d’entretenir la flamme de l’espoir dans les cœurs des Kabyles et avec plus d’ambition pour la Kabylie à laquelle il à toujours affirmé son attachement et sa fidélité et malgré des situations dramatique vécu tel que la mort de son fils ( Meziane).

Aujourd’hui, l’État Algérien veut faire de la Kabylie une vraie poudrière et entretenant un climat de guerre permanent dont l’objectif principal pour déstabiliser ses militants. Avec toutes sorte de moyens et d’équipes comme, le banditisme, le wahhabisme, le salafisme, avec la multiplication des mosquées dans chaque village et l’implantation des populations arabophones pour déséquilibrer notre espace linguistique et culturel, ils nous déracinent complètement de nos traditions, sans parler d’autres réseaux de trafic et de débauche.

Ferhat a fait émerger cette espérance d’un avenir pour s’inscrire dans un combat nouveau pour l‘honneur et la liberté des Kabyles. A nous tous de retrouver notre dignité perdue et notre place dans l'Histoire.

Mokrane NEDDAF    (source, kabyle.com) 

Partager cet article

Repost 0